<< retour

Verres correcteurs, correction de l’astigmatisme

L’astigmate voit flou de près comme de loin.
Les contrastes entre les lignes verticales, horizontales ou obliques ne sont pas nets.
La cornée a une courbure de forme légèrement ovale.

D’autres troubles de la vision peuvent être associés à l’astigmatisme (myopie, hypermétropie, presbytie).
Les signes voisins tels que le H, le M et le N ou le 8 et le 0 sont confondus par l’astigmate.

Verres correcteurs, correction de l’astigmatisme Associé à la myopie ou à l’hypermétropie, l’astigmatisme peut entraîner une fatigue visuelle ou des maux de tête. Le verre torique est utilisé pour corriger ce défaut visuel, dans la mesure où ses courbures compensent celles de la cornée. Sa partie interne ressemble à un quartier de ballon de rugby, et sa face externe est semblable à une portion de ballon de football.

 La combinaison de ces deux éléments produit un verre correcteur à l’épaisseur variable, puisque la puissance de correction est différente selon l’axe d’astigmatisme (= le sens dans lequel l’œil altère les images).

 L’épaisseur du verre correcteur s’établit selon le degré d’astigmatisme. Malgré cet inconvénient, les verres sont de plus en plus efficaces et esthétiques.

TIERS PAYANT GROUPAMA et SANTECLAIR

AU MAGASIN DU CENTRE COMMERCIAL CARRFEOUR:

ATOL CARREFOUR

13 QUAI DE MARNE

51200 EPERNAY